Élégie (Épilogue)

malgré S.

Après tout le pianiste restait sur la scène,
fixement en écoutant de silence. Un moment,
dit-il, solitaire, dedans l’espace, le firmament
où une autre était debout, qui a pris ses joies

et les changeait en tensions cruelles. Alors
il a écouté des réponds froids dans l’air, vide
comme vieux verses, comme il avait entendu
l’acclamation en remplissant de tout le monde;

inoccupé, la salle a regardé travers lui, comme
il n’était jamais là, même pas quand il a pris
le torrent rugissant de mélodies dedans lui

par la source et le donnait à l'une qui il avait cru
une amie. Après, il se levait. Puis, levant la tête,
il a fermé son cœur lourd, et entendait la beauté.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s